Le monde du rester

Le monde du rester :

Apprendre à son chien à rester est une demande quasi systématique des maîtres qui viennent nous voir.
Vous vous attendez surement à ce qu’il y ait un chapitre extrêmement long là-dessus et pourtant,…
Il y a 2 grandes « règles » à respecter :

  • L’ordre fixateur et libérateur
  • Les 3 D

L’ordre fixateur et libérateur qu’est-ce que c’est ?

Commençons par l’ordre fixateur. C’est un mot (ordre) que vous donnerez systématiquement afin que le chien reste dans la position dans laquelle il se trouve. Par exemple : reste – pas bouger – blijf – statique - … Ordre évidemment de votre choix.

Vous pouvez comparer ça pour les personnes qui connaissent Harry Potter au « petrificus totalus ».
Vous allez en quelques sortes demander au chien de se figer dans la position dans laquelle il se trouve. Chacun ses exigences évidemment mais c’est une façon d’imager mes explications.

Il est important de toujours utiliser le même mot afin d’avoir une compréhension parfaite pour le chien.

L’ordre libérateur c’est :

Cet ordre va comme son nom l’indique « libérer » le chien de sa position puisque vous l’avez en quelque sorte « figer ». Ça sera un mot simple qui sonne bien et exprime bien la fin de son exercice comme : « OK » c’est très simple, expressif, joyeux mais encore une fois c’est vous qui choisissez.
Tant que vous ne prononcerez pas cet ordre (OK) le chien ne pourra pas bouger.

En parallèle pour cet apprentissage on va respecter la règle des 3 D qui est :

  • Durée
  • Distance
  • Distraction

Durée :
Le chien va pouvoir tenir la position de plus en plus longtemps de 1sec on va pouvoir tenir peut-être 5 min voir plus.
Au début vous aurez l’impression de récompenser énormément. Mais c’est normal, il faut que le chien comprenne que peu importe la position, il doit rester comme il est (figer comme expliqué ci-dessus).

Distance :
On commence à proximité du chien, à côté ou juste devant ses pattes pour enfin finir loin et ou caché derrière le chien. On associe évidemment la durée et la distance progressivement.

Distraction :
D’abord on commence avec 0 distraction, le mieux est toujours de commencer chez soi, dans son salon, jardin, garage,… Enfin l’endroit que le chien connaît le mieux et où rien ne pourra vous déranger pendant votre séance.
Attention que si d’habitude vous vous rester aussi statique le temps de l’exercice rien que le fait de remuer sur place est une distraction pour le chien.
Ensuite, va venir une première distraction simple presque anodine pour votre chien quelqu’un qui passe derrière vous, la radio, la télé,… Et ainsi de suite on peut progressivement compliquer les situations de distractions.
Enfin on peut associer le tout ensemble la durée – la distance et la distraction en résumé : le chien restera peu importe la situation autour de lui, tant que vous n’aurez pas donné l’ordre libérateur le chien restera sans broncher.

A partir de quand commencer ?

On peut commencer n’importe quand même chiot mais / ! \ Attention / ! \  un chiot ne peut pas rester longtemps figé sa capacité de concentration est limitée, commencé toujours par des centièmes de secondes. Et surtout ne jamais aller au-delà de ses limites afin de ne pas le mettre dans l’erreur et de faire pire que bien. Vous verrez aussi qu’il y a des jours où ce n’est pas la peine. Ne demander pas ça non plus en début de séance quand le chiot est plein de vie, de folie, qu’il a une envie de courir partout. 
Pour des chiens abandonnés attention aussi à ne pas vouloir aller trop vite, en fonction de la durée depuis l’adoption le chien est attaché à vous, certain de ces chiens peuvent passer par la peur de l’abandon. Vous vous éloigné et  la tout son monde s’écroule,  panique, … C’est pour ça qu’on commence toujours tout, tout, prêt du chien dans un environnement qu’il connaît et qu’on termine toujours l’exercice par l’ordre libérateur. C’est un excellent point de repère pour le chien et ça lui permet de structurer ses pensées. Mon maître a dit reste – je dois attendre OK pour bouger.
 

Mon chien bouge que faire ?

Tout simple le remettre calmement dans la position et refaire marche arrière, vous vous étiez éloigné à 5 mètres, alors on retourne à 4 mètres et on félicite et on reste là-dessus. C’est ce qu’on appelle prendre son temps pour en gagner par la suite.

Derniers conseils :

  • Ne répétez pas l’exercice 10x de suite encore une fois ça va lasser le chien et il risque de ne plus être impliqué.
  • Ne soyez pas sévère dans votre ordre au contraire lancé lui un défi.
  • Commencé par une position facile que le chien a facile à faire et à tenir.

Et surtout allez-y progressivement.

N'hésitez pas à demander une vidéo si ça vous intérrèsse ! 
 

Ajouter un commentaire

 
×