Hépatite de Rubarth (ou hépatite contagieuse canine)

Hépatite de Rubarth (ou hépatite contagieuse canine)



L’hépatite de Rubarth est une maladie qui affecte le foie, les reins, les yeux et les poumons du chien. Cette hépatite contagieuse d’origine virale peut se développer très rapidement, et dans certains cas conduire à la mort en quelques heures.

  • Quels sont les animaux exposés?

Les chiens sont le plus souvent affectés dans leur première année de vie, mais les chiens non vaccinés de tout âge sont sensibles à la maladie.

  • Comment se transmet l’hépatite de Rubarth ?

Cette maladie se transmet par contact direct avec de l’urine infectée, de la salive ou des matières fécales. De plus, les chiens qui ont guéri d’une telle affection peuvent contaminer d’autres chiens pendant plus de six mois. Les jeunes chiots y sont particulièrement sensibles. Le virus est relativement résistant et peut survivre plusieurs mois dans des conditions d’environnement idéales.

  • Le virus de l’hépatite de Rubarth

L’hépatite de Rubarth est provoquée par un adénovirus de type 1 (on parle du CAV -1), que l’on trouve partout dans le monde et qui infecte la plupart des canidés, bien que certaines espèces, comme le chien domestique, soit plus sensibles que d’autres

  • Signes cliniques

Les signes cliniques apparaissent après une période d’incubation de 4 à 7 jours. Ils comprennent la plupart du temps une diminution d’appétit, de la fièvre, des muqueuses pâles, une conjonctivite, de la toux, une douleur abdominale, des vomissements et de la diarrhée. Parfois le chien peut présenter une jaunisse. Chez certains chiens, après guérison, survient une opacité cornéenne, connue comme la « kératite bleue », qui se résout ensuite. De temps en temps la maladie est si grave qu’elle entraîne subitement la mort avant qu’aucun signe n’ait pu se développer.

  • Prévention et contrôle

Il n’existe pas de traitement médical spécifique. La meilleure protection contre le virus est donc la vaccination.

 

Ajouter un commentaire