Choisir son éleveur

 

 

Aujourd’hui je vous retrouve pour un sujet qui j’espère pourra éclairer certaines personnes.
Je parlerais au risque de fâcher certains de comment choisir son éleveur, chez qui se diriger, les questions à poser et ceux à éviter…


AnimaleriePour commencer par pitié, s’il vous plaît, tout ce que vous voulez mais n’acheté pas un chiot en animalerie car aujourd’hui encore beaucoup trop de chiots viennent d’animaleries malsaines !  Les chiots qui arrivent là viennent de pays de l’est, retiré trop tôt de leur mère, n’ont pas l’âge exacte qui sont sur leurs papiers, parfois on parle de quelques mois de différence. Pour vous donner un exemple au club nous avons vu débarquer une crevette de berger allemand, tout petit, fragile, timide,… Nous demandons l’âge du chiot en s’attendant à 8 semaines maximum vu la taille, le corps, son état « psy » et à notre grande surprise en regardant les papiers le chiot avait 6 mois ! Nous avons tous regardé ce chiot d’un air douteux, on s’est permis de demandé d’où il venait,… Je vous laisse deviner, une des animalerie les plus célèbre qu’il soit, que personne n’arrive à faire fermer !Nous avons il y a peu accueillis un boxer, même chose l’âge dans le carnet et l’âge réel du chien était différent mais dans l’autre sens le chien était plus vieux que ce qui était écrit mais là n’était pas le réel problème, à peine 1 jour chez son nouveau propriétaire pour qui c’était son tout premier chien, le pauvre toutou allait quelques heures plus tard être entre la vie et la mort tellement il était déshydraté, dénutrie,… Le maître a eu le réflexe d’aller dans une clinique vétérinaire où il ont directement perfuser le chiot, conseiller le maître de rappeler l’animalerie pour avoir des détails et signaler l’état du chiot, la réponse que la personne a eu en appelant pour signaler l’état du chien ? Qu’il pouvait venir ramener le chiot et qu’on le rembourserait ou qu’il pouvait repartir avec un autre… Evidemment son nouveau compagnon serait piquer par leur vétérinaire,… NON, mais ça va pas à qui avons-nous affaire ! Vous avez compris, je l’espère, évité à tout pris ces lieux et certainement avec vos enfants !

Petition img 17171 fr
 

 

 

 

 

 

 

Commençons par le commencement, tout le long je vais prendre l’exemple du border du malinois/hollandais et de l’épagneul breton par facilité, mais ça marche évidemment pour toutes les races…

 

Vous connaissez bien la race, vous vous êtes renseigné, vous en avez déjà eu dans le passé ou même vous en avez déjà un à la maison. Et vous décidez de prendre un chiot.  Plusieurs options s’offrent à vous, pedigree ou non, chez le border et l’épagneul breton par exemple une couleur que vous recherchez particulièrement, pourquoi vous voulez cette race (activités à côté, loisir, etc.),

Cinq couleurs 1991 1 grand formatE8c2884cdbd4fa0333142baa2b052001

 

Maintenant il faut chercher son élevage : la première option adopter (adulte comme chiot) certains élevages ont des chiots un peu plus grand mais pas encore adulte (8/10mois) ou même adulte (1an et +) qui leur reviennent ça n’a pas spécialement une mauvaise signification bien au contraire. L’éleveur tient à chacun de ses chiots et préfère le récupérer qu’il ne parte dans de mauvaises mains ou soit abandonner. Mais ce qui est de l’éleveur j’en reparlerai plus tard. 
 

 

Je vais commencer avec les particuliers, … Là comme pour tout, il y a de bons particuliers qui savent ce qu’ils font, il y a ceux où il y a eu un « accident » et il y a ceux qui se remplissent les poches !

Le particulier qui veut se remplir les poches, on le repère assez rapidement, il y a le nombre de chiens présents sur place, les différentes races présentes et oui,… Certains particuliers sont au même niveau que les animaleries ! Ensuite, les installations voyez où le(s) chiot(s) sont installés, dans un boxe tout noir où ils y a à peine de la lumière où vous sentez les urines, les selles à des kilomètres, mais fuyez et dénoncer ça tout de suite ! La même personne ne sera pas vous dire qui est votre chiot car il ne s’assit jamais avec eux, ne les observe jamais,… Il ne connaîtra évidemment que très, très peu de choses sur la race du chien qu’il vous vend. La mère sera peut-être visible et encore elle le sera probablement de loin, le père n’en parlons même pas. Vous aurez une chance si votre chiot a ses vaccins et s’ils sont relativement en ordre.
En gros éviter des particuliers qui sont là pour l’argent !

Le particulier qui a eu un « accident » là en général sont assez sincère en général ce sera un croisement entre 2 races. En général de manière totalement involontaire mais bon, alors souvent leur prix sera très bas, si pas à donner, connaîtrons la vie de famille et très souvent en ordre de vaccins. Bien sûr vous pourrez tomber sur son opposé.



740 espacebuzz541838231a205



Il y a le particulier qui croît savoir, qui même prévenu des erreurs qu’il commet, prenons l’exemple du border collie, le particulier qui est mis en garde car son border a le blanc qui domine sur le corps, qui veut reproduire avec un mâle ou une femelle dont le blanc domine aussi, c’est inconscient de faire de telles erreurs. Le gros problèmes est si vous ne connaissez pas assez la race ou du moins ce qui n’est pas réellement donner à tout le monde mais connaître un peu de la génétique de la race, vous risquez de vous lancer dans une bêtise. Bien évidemment, on ne peut pas tout savoir et on se fait tous avoir un jour dans notre vie.
Ici rien de bien difficile quand vous voyez l’annonce et en plus il y a photo et description des parents faites vos recherches sur internet.

On en arrive à des « particuliers » qui font les choses dans les règles et où vous aurez même des chiots avec pedigree. En général, ils vont en s’améliorant, ils apprennent de leurs erreurs et au final ne veulent que le bien pour leur chiot, la socialisation est bonne. Ce sont des gens qui en général veulent améliorer la race.
 

Nous en arrivons donc aux éleveurs avec affixes, connus,…
Et là encore,… Vous avez les bons et les mauvais.
 

Quoi qu’il arrive, je pars du principe que même si c’est peut-être vexant pour vous mais un éleveur se doit de demander ce que vous savez de la race, si vous savez à quoi vous allez avoir affaire,  quel type de chien vous aurez entre les mains. Par exemple, vous prenez un épagneul breton avec une lignée de chasse, vous aurez plus de chance de faire face à un chien qui sera actif, qui sera fougasse et qui mettra vos nerfs à rude épreuve. Maintenant, il ne faut pas croire qu’en prenant un chien d’une lignée d’expo vous aurez une carpette de salon,… Il se peut qu’il soit tout aussi nerveux, fougasse qu’un autre, mais il y a moins de chance.
Un éleveur se peut et se doit de refuser certains candidats, car celui-ci ne veut le chien que part effet de mode, ne sait même pas pourquoi il le prend,…

 

Stop

 

Un bon éleveur n’est pas celui qui met la description de la race sur son site, probablement un copier-coller d’internet, attention ce n’est pas plus négatif de mettre le standard de la race et ses caractéristiques, ce n’est pas non plus celui qui a gagné de multiples prix avec ses chiens.
Le bon éleveur est celui qui connaît chacun de ses chiens par cœur, chacun de ces chiots que vous viendrez voir, celui qui s’occupe de ses chiots leur fait voir le monde, prend parfois des décisions difficiles mais pour la qualité de son élevage.
C’est aussi celui qui respecte ses femelles reproductrices (c’est-à-dire n’abuse pas de nichée avec celles-ci).

Le bon éleveur est passionné et passionnant il aura un pincement au cœur au départ de son chiot, il vous donnera tous les conseils qui vont avec l’acquisition d’un chiot et il sera réglo avec vous.
Ses chiens l’adore et ses chiots aussi, le chiot le reconnaîtra jusqu’à la fin ! Ce n’est pas celui qui est le plus connu sur les terrains de concours.
Je sais aussi que certains éleveurs (que je connais) notamment de malinois choisissent pour vous, votre futur chiot, car ils ne veulent pas mettre n’importe quel chiot dans les mains de n’importe qui, certains éleveurs de malinois/hollandais  aussi, dans certaines lignée ne vendent pas leur chiot à des particuliers, mais à des agents (police, sécurité, armée,…) dans le monde.

Il reste un point, qui apparement commence à être populaire et dont je ne vois absolument pas l'interêt, ni quoi que soit de positif,... Les personnes qui achètent le chiot chez certains éleveurs (même renommés) sans même le voir, en gros c'est comme faire vos courses sur internet. Un chiot il faut le voir le toucher il faut qu'il y ait un lien entre lui et son futur maître. 
L'éleveur qui pratique de telles choses sait ou pas qu'il peut donner, créer des catastrophes. Alors pas d'achat sur internet on ne choisi pas un meuble, on va voir le chiot, on va voir la maman et leur éleveur ! 

Maintenant le genre de questions que vous pourriez poser, d’interrogations,…
Est-ce que vous devez apporter quelque chose à laisser à l’éleveur pour imprégner l’odeur de la meute jusqu’au départ ? Ça dépendra de l’éleveur.
Si vous pouvez venir visiter l’élevage pas pour ça voir les nichée qu’il y a en ce moment mais venir voir les éleveurs en chair et en os, parler avec eux poser d’autre questions plus personnelles à vous.
Demander déjà les conditions aussi, vous vous rendrez assez rapidement compte aussi à qui vous avez affaire, enfin en principe.

Il faut aussi voir ce que vous recherchez, moi personnellement avant d’avoir un chien de « travail » je voulais un bon chien de famille. Vous verrez aussi très vite les chiens qui connaissent la vie de famille ou non faites-vous confiance.
Par contre ne vous étonnez pas qu’une maman au départ soit un peu hargneuse envers vous mais pas envers l’éleveuse quand vous venez voir les chiot c’est normal elle protège ses petits, de son maître elle a l’habitude et confiance, mais pourquoi vous ferait-elle confiance à vous parfait inconnu ?

 

240 f 16322906 el7gfpb4wue3uaptar9bvfmm2ob26zub
 

Maintenant un conseille de plus, essayer de prendre quelqu’un qui s’y connaît lorsque vous allez visiter l’élevage et qui vous empêcherait peut-être de laisser aller le cœur plutôt que la raison, en gros vous empêcher de craquer devant des bouilles trop mignonnes mais qui ne serait peut-être pas raisonnable. Mettez-vous un mot d’ordre que si vous le prononcez c’est non tout de suite ou un geste, une attitude,… à vous de voir.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×